Proposer un article
  • [contact-form-7 id="159"]

Municipales 2020 : prenons en compte la jeunesse à l’échelle locale !

Communiqué de presse

Les 15 et 22 mars prochain, les électeurs et les électrices se rendront aux urnes pour voter pour le projet qu’ils·elles veulent voir appliquer dans leur commune. À deux mois du second tour des élections municipales, le Forum Français de la Jeunesse (FFJ), organisation rassemblant des structures gérées et animées par des jeunes de moins de 30 ans, souhaite porter la parole des associations de jeunes rassemblées : les politiques municipales doivent être l’affaire de tous et toutes – et surtout des plus jeunes !

En 2014, plus de 50% des jeunes de 18 à 25 ans n’étaient pas allés voter (soit plus de dix points au-dessus de la moyenne nationale), faute d’inscription, faute d’informations, faute d’intérêt ? Le FFJ ne croit pas aux stéréotypes véhiculées au sujet des jeunes et souhaite encourager les différentes listes à s’adresser directement à la jeunesse avec des mesures qui la concernent.

Le FFJ dévoile aujourd’hui 30 propositions, construites par et pour les jeunes, autour de l’environnement, du logement, de l’engagement et des mobilités. Le FFJ propose par exemple :

  • De promouvoir les enseignements environnementaux dès l’école primaire, en impliquant les élèves dans des démarches de pédagogie active et d’éducation populaire ;
  • D’encadrer le montant des loyers des petites surfaces privées en fonction du loyer moyen calculé par bassin de population ;
  • De favoriser l’émergence de budgets participatifs dans les communes, en allouant un pourcentage dédié aux projets menés par des jeunes ;
  • D’améliorer l’accessibilité financière et géographique des transports en commun et de toutes les mobilités douces.

→ Ces propositions sont à retrouver en intégralité dans notre Avis numéro 7 “Les jeunes & les municipales” 

(suite…)

Le FFJ est à la recherche d’un·e stagiaire en communication pour 6 mois !

Présentation de l’organisation 

Le Forum français de la jeunesse (FFJ) est une association créée en 2012 qui rassemble 18 organisations gérées et animées par des jeunes de moins de 30 ans. Par-delà leurs divergences, ces organisations associatives, syndicales, politiques et mutualistes sont convaincues que la jeunesse a une parole à apporter à notre société.
Le FFJ est un espace de représentation des jeunes par eux-mêmes au niveau national mais également d’échange et de travail sur l’ensemble des enjeux que traverse notre société (santé, logement, citoyenneté, autonomie, mobilité, environnement, etc.).

Missions

Dans le cadre du développement des activités de l’association, le FFJ cherche à poursuivre l’amélioration de sa communication et à accroître la visibilité de ses travaux, menés par et pour les jeunes, auprès de la presse, des institutions, des citoyen·ne·s, des élu·e·s et des autres structures de jeunesse. La mission sera principalement consacrée à la gestion hebdomadaire de la communication 360 du FFJ. Par ailleurs, vous pourrez contribuer à la construction d’une identité visuelle forte sur les réseaux sociaux.

Sous l’autorité hiérarchique du Comité d’animation et du Délégué général, vous aurez pour missions :  

  • Communication auprès des membres et des jeunes : participer à l’animation des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram) ; concevoir les supports de communication (print & web) ; mettre en forme et diffuser auprès des membres la Lettre Interne hebdomadaire du FFJ ; mettre en forme et diffuser les newsletters trimestrielles.
  • Animation éditoriale : rédiger et publier des articles sur le site internet de l’association  ; analyser la fréquentation et améliorer le référencement.
  • Relations presse : participer au suivi et au développement du fichier “relations presse” du FFJ.
  • Événementiel : appuyer l’organisation d’événements à destination des organisations de jeunes ; participer à la mobilisation des participant·e·s.

En fonction de l’actualité, de vos envies et de vos compétences, d’autres missions ponctuelles pourront vous être confiées. 

Compétences recherchées

  • Formation supérieure en communication et communication digitale ;
  • Excellentes qualités rédactionnelles, maîtrise totale de la langue française ;
  • Connaissances solides en administration de site Internet (WordPress) et en animation des réseaux sociaux ;
  • Maîtrise des logiciels de PAO (Indesign, Illustrator, Photoshop, etc.).

Savoir-être

  • Capacité à travailler en autonomie, dynamisme et sens de l’initiative
  • Intérêt pour la vie associative, les politiques de jeunesse et les sujets liés aux jeunes 
  • Bon relationnel, capacités certaines à s’intégrer dans une équipe de jeunes et de bénévoles

Modalités du stage 

Rémunération : gratification légale + prise en charge à 50 % du titre de transport + chèques déjeuner. Temps plein proposé (soit 35h par semaine) ;

Prise de poste : à partir de février 2020 ;

Poste situé dans nos locaux : 2 rue de la Paix 93500 Pantin (métro 5 “Église de Pantin”).

Pour postuler, merci d’envoyer CV et lettre de motivation à info@forumfrancaisjeunesse.fr à l’attention de M. Anthony IKNI, Délégué général, en précisant en objet “Candidature de stage”

[CP] Réformes des APL et de l’assurance-chômage : les jeunes aux parcours fragmentés sont les plus malmenés

Le projet de loi de finances 2020 néglige un public parmi les plus exposés à la crise sociale : les jeunes, en particulier ceux dont le parcours n’est pas linéaire. La réforme des aides au logement ainsi que celle de l’assurance-chômage vont impacter directement leurs ressources déjà précaires et donc les fragiliser.

Plusieurs des réformes que le gouvernement s’apprête à mettre en œuvre vont immanquablement fragiliser la situation des plus précaires, en début de parcours professionnel et aux ressources non pérennes : les jeunes.

Si l’APL sera légèrement revalorisée, le gouvernement espère récupérer 1,3 milliard d’euros grâce à une nouvelle méthode de calcul. Cette réforme, qui prévoit la contemporanéité des aides au logement applicable à compter de janvier 2020, ne sera pas sans conséquence sur les ressources de certains jeunes et donc sur leur accès au logement, brique de base de leur insertion. Les moins de 25 ans dont le parcours n’est pas linéaire, qui restent par ailleurs non éligibles aux minima sociaux, seront directement impactés, d’autant que les contours du futur revenu universel d’activité (RUA) restent pour l’instant incertains. Alors que celui-ci fait l’objet d‘une consultation citoyenne depuis le 3 octobre, Nous, associations qui travaillons pour l’accès au logement des jeunes, associations de jeunesse et syndicats, considérons en l’occurrence qu’un changement de périmètre incluant les jeunes de 18 à 24 ans représenterait une vraie avancée qui favoriserait leur socialisation et leur insertion socio-économique.

Pour préserver l’accès au logement des moins de 25 ans et une sécurisation de la première année d’installation, nous demandons un aménagement de l’application du principe de contemporanéité des revenus, qui consisterait à définir un montant d’APL forfaitaire garantissant un reste pour vivre décent, dès lors que le montant des APL calculé sur la base des revenus déclarés s’avèrerait défavorable.

La réforme de l’assurance-chômage devrait quant à elle permettre de réaliser une économie de 3,4 milliards d’euros sur la période 2019-2021. Depuis le 1er novembre dernier, il faut avoir travaillé six mois sur les 24 derniers pour bénéficier des allocations chômage, au lieu de quatre mois sur 28 auparavant. De même, le principe de rechargement des droits, créé par les partenaires sociaux en 2014, va être durci : il faudra avoir travaillé six mois au lieu d’un pendant sa période de chômage pour voir son indemnisation prolongée d’autant. En prévoyant de durcir les conditions d’entrée dans le régime d’allocation, la réforme touchera de manière particulière les jeunes plus souvent exposés à des périodes de chômage constitutives de leur entrée dans la vie active.

Nous regrettons qu’autant de signaux négatifs soient envoyés aux jeunes dont les parcours sont déjà chaotiques, rendant notamment leur accès à un logement plus difficile et rappelons que le logement est la pièce maîtresse de ce temps des possibles que devrait être la jeunesse. Il conditionne la mobilité souvent nécessaire pour saisir des opportunités sociales et professionnelles. Il peut par ailleurs constituer un amortisseur dans les ruptures de parcours des jeunes, qui les installent trop souvent dans la précarité.

***

Contact presse : Anthony Ikni- info@forumfrancaisjeunesse.fr – 06 75 33 94 44

Le FFJ est à la recherche d’un·e stagiaire en communication pour janvier 2020 !

Présentation de l’organisation 

Le Forum français de la jeunesse (FFJ) est une association créée en 2012 qui rassemble 18 organisations gérées et animées par des jeunes de moins de 30 ans. Par-delà leurs divergences, ces organisations associatives, syndicales, politiques et mutualistes sont convaincues que la jeunesse a une parole à apporter à notre société.
Le FFJ est un espace de représentation des jeunes par eux-mêmes au niveau national mais également d’échange et de travail sur l’ensemble des enjeux que traverse notre société (santé, logement, citoyenneté, autonomie, mobilité, environnement, etc.).

Missions

Dans le cadre du développement des activités de l’association, le FFJ cherche à poursuivre l’amélioration de sa communication et à accroître la visibilité de ses travaux, menés par et pour les jeunes, auprès de la presse, des institutions, des citoyen·ne·s, des élu·e·s et des autres structures de jeunesse. La mission sera principalement consacrée à la gestion hebdomadaire de la communication 360 du FFJ. Par ailleurs, vous pourrez contribuer à la construction d’une identité visuelle forte sur les réseaux sociaux.

Sous l’autorité hiérarchique du Comité d’animation et du Délégué général, vous aurez pour missions :  

  • Communication auprès des membres et des jeunes : participer à l’animation des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram) ; concevoir les supports de communication (print & web) ; mettre en forme et diffuser auprès des membres la Lettre Interne hebdomadaire du FFJ ; mettre en forme et diffuser les newsletters trimestrielles.
  • Animation éditoriale : rédiger et publier des articles sur le site internet de l’association  ; analyser la fréquentation et améliorer le référencement.
  • Relations presse : participer au suivi et au développement du fichier “relations presse” du FFJ.
  • Événementiel : appuyer l’organisation d’événements à destination des organisations de jeunes ; participer à la mobilisation des participant·e·s.

En fonction de l’actualité, de vos envies et de vos compétences, d’autres missions ponctuelles pourront vous être confiées. 

(suite…)

Le FFJ lance son nouveau projet : le Tour de France des Youth Goals !

Le Tour de France des Youth Goals (Objectifs européens pour la jeunesse) est le nouveau projet européen du Forum français de la jeunesse.

Le FFJ souhaite, à travers ce projet, rendre possible la co-construction des politiques publiques en Europe grâce aux 11 objectifs pour la jeunesse européens, définis par les jeunes représentant·e·s lors du 6e cycle de dialogue structuré.

À travers des rencontres dans toute la France et les territoires d’Outre-mer, notre projet réunira des jeunes de tous horizons, afin d’entamer la réflexion et le dialogue avec les décideur·s·e·s politiques sur la mise en place de ces objectifs et de rendre effective la voix des jeunes sur des problématiques qui les concernent.

Chaque rencontre sera l’occasion d‘échanger spécifiquement sur 3 à 4 objectifs. La première étape se tiendra à Lille, samedi 16 novembre, dans les locaux du CRIJ Hauts-de-France.

(suite…)

Neuj’pro 2019, la rencontre nationale des professionnel·le·s et des élu·e·s de la jeunesse

Depuis 2002, le Conseil département de l’Allier, en partenariat avec le FFJ mais aussi l’ANACEJ, l’ADF, le CNFPT, le CNAJEP, l’INJEP, le Journal de l’Animation, la Région Auvergne Rhône Alpes et Vichy Communauté organise le Neuj’Pro à Vichy.

Les objectifs de cette rencontre sont :

  • de permettre la rencontre et le dialogue de spécialistes, élu·e·s, professionnel·le·s et intervenant·e·s des politiques publiques en faveur de la jeunesse
  • d’échanger et de débattre sur des réflexions globales ou sur des dispositifs impulsés au niveau national, sur des expériences initiées dans les territoires par les collectivités, les structures professionnelles ou le monde associatif
  • de prolonger les rencontres grâce à la constitution d’un réseau national des Conseils départementaux, Conseils régionaux et des villes sur la thématique de la jeunesse.

Cette année, Neuj’Pro, pour sa 18ème édition aura lieu du 9 au 11 octobre 2019 à Vichy !

(suite…)