Proposer un article
  • Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

Le FFJ était présent à la Conférence Européenne de la Jeunesse à Vienne !

Le Forum Français de la Jeunesse participe depuis 2014, aux côtés du CNAJEP, aux Conférences Européennes de la Jeunesse ! Cette conférence marquait la troisième et dernière étape du 6e cycle de Dialogue Structuré (DS) et s’est tenue à Vienne en Autriche. Le DS est un processus de 18 mois permettant le dialogue entre les jeunes européen·ne·s et les institutions européennes. Retrouvez plus d’infos sur le DS ici.

Dimitri Champion, représentant une nouvelle fois le FFJ au sein de la délégation française, s’est donc rendu à Vienne les 2, 3 et 4 septembre 2018, accompagné de Sarah Moinet et Fannie Cassé, représentantes du CNAJEP.

Il nous fait partager à nouveau son expérience et ses impressions après ces trois jours de rencontres et d’échanges, partagé entre frustrations et espoirs :

« Alors qu’en Bulgarie nous avions travaillé sur les Youth Goals, mais qu’on nous demandait de rester très génériques car ils devaient être précisés en Autriche, on nous a annoncé que nous n’irions pas plus loin ici. Qu’il fallait plus considérer ses objectifs comme une trame et que nous devions travailler à comment convaincre les décideur·euse·s de l’adopter. […] La dernière  journée s’est conclue par un discours plutôt inspirant du président autrichien, faisant la part belle aux encouragements plutôt qu’aux leçons. Il a aussi été dévoilé que le but des prochains cycles de dialogue structuré, jusqu’en 2030, serait de travailler sur les différents Youth Goals en les isolant par un ou par deux. » 

 

 

Des échanges en profondeur avec de nombreux dirigeant·e·s politiques dont Tibor Navracsics, Commissaire européen à l’éducation, à la culture, la jeunesse et à la citoyenneté, des ministres de la jeunesse de différents pays ou encore pour représenter la France, l’Ambassadeur de France en Autriche, ont tout de même permis d’ouvrir quelques beaux débats, comme par exemple, autour de la question du vote à 16 ans.

C’est donc mitigé·e·s que les délégué·e·s de jeunes sont reparti·e·s, réalistes vis à vis des difficultés  auxquelles ils et elles sont confronté·e·s pour qu’une réelle stratégie soit mise en place, mais également conscient·e·s de la réelle volonté des jeunes de s’investir pour faire vivre leurs droits !

Dimitri Champion conclue donc son récit par cette phrase : « A nous désormais de faire vivre ce dialogue structuré à l’échelle française et de nous appuyer sur ces Youth Goals pour ouvrir de nouveaux possibles aux jeunes. La route sera longue, semée d’embûches mais la bataille pour les droits des jeunes continue ! »

 

Retrouvez le compte rendu complet de Dimitri Champion

Les 11 Objectifs jeunesse sont quant à eux disponibles ici !

Neuj’Pro 2018, les rencontres nationales des professionnel·le·s et des élu·e·s de la jeunesse

Depuis 2002, le Conseil département de l’Allier, en partenariat avec l’ANACEJ, l’INJEP, le CNAJEP, l’ADF, le CNFPT, le Journal de l’Animation, Vichy Communauté, la Région Auvergne Rhône Alpes et le FFJ, organise le Neuj’Pro à Vichy.

Les objectifs de ces rencontres sont :

  • de permettre la rencontre et le dialogue de spécialistes, élu·e·s, professionnel·le·s et intervenant·e·s des politiques publiques en faveur de la jeunesse
  • d’échanger et de débattre sur des réflexions globales ou sur des dispositifs impulsés au niveau national, sur des expériences initiées dans les territoires par les collectivités, les structures professionnelles ou le monde associatif
  • de prolonger les rencontres grâce à la constitution d’un réseau national des Conseils départementaux, Conseils régionaux et des villes sur la thématique de la jeunesse.

Cette année, Neuj’Pro, pour sa 17ème édition aura lieu les 11 et 12 octobre 2018 !

 

 

Au programme, des conférences qui interrogeront la place de l’innovation dans les politiques jeunesse et la notion d’expérimentation à l’adolescence.

Les tables rondes seront, quant à elles, consacrées à 4 thématiques au choix :  accès à la culture, numérique, pratiques démocratiques et structuration d’une politique jeunesse territoriale, il y en aura pour tous les goûts !

Vous pouvez d’ores et déjà télécharger le Programme-Neuj-Pro-2018 et vous inscrire ici !

Le FFJ s’engage pour l’égalité femmes-hommes !

Depuis sa création, le FFJ a à cœur une meilleure représentation de la jeunesse et oeuvre pour la promotion d’une société plus égalitaire. Ainsi, l’égalité entre les femmes et les hommes a toujours été un des principes fondamentaux du fonctionnement et de l’action de l’association. En 2015, le FFJ intégrait le Haut Conseil à l’Egalité entre les Femmes et les Hommes (HCEFH) pour que les problématiques des jeunes soient mieux prises en compte et pour encourager les actions de sensibilisation à l’égalité entre les sexes dans les organisations de jeunes.

Ces derniers mois ont été particulièrement riches pour le Forum Français de la Jeunesse dans ce domaine.

Dès la fin de l’année 2017 , le Conseil du FFJ a voté l’utilisation de l’écriture inclusive (ou épicène) dans toutes les productions de l’association. En février 2018, le FFJ tenait sa première formation sur l’égalité femmes-hommes dans les organisations de jeunes qui a permis à la fois la clarification de certains concepts (comme le féminisme, le patriarcat) mais surtout l’échange de bonnes pratiques et de solutions pour garantir l’égalité entre les femmes et les hommes au sein des organisations de jeunes. Cette formation ayant été une réussite, les participant·e·s ont alors demandé qu’elle soit proposée tous les ans aux membres du FFJ.

 

Lors du Conseil des membres qui a eu lieu le 27 juin 2018, en présence de Claire Giraud, Secrétaire générale du HCEFH, les représentant·e·s du Comité d’animation du FFJ ont signé la Convention d’engagement pour une communication sans stéréotype de sexe, s’engageant officiellement à promouvoir activement l’égalité entre les sexes.

 

Enfin, l’élection le 11 juillet 2018 d’Emelyn Weber, représentante du FFJ au sein du Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE), à la Présidence de la Délégation aux Droits des Femmes et à l’Égalité marque un point d’honneur dans la reconnaissance de la prise de responsabilités des organisations de jeunes dans les institutions et illustre l’engagement du FFJ dans la lutte pour l’égalité femmes-hommes !

📌 Ressources utiles :

[CESE] Emelyn Weber élue à la Présidence de la Délégation aux Droits des Femmes et à l’Égalité

La Délégation aux Droits des Femmes et à l’Égalité du Conseil Économique Social et Environnemental (CESE) a élu comme Présidente Madame Emelyn Weber, membre et présidente du groupe des Organisations Étudiantes et Mouvements de Jeunesse (OEMJ).

Une élection qui illustre la prise de responsabilités des jeunes dans les institutions

Pour la première fois depuis l’entrée en 2010 des organisations étudiantes et mouvements de jeunesse au CESE, un membre du groupe est élu à la présidence d’une formation de travail. Cette élection fait suite à celle d’Antoine Dulin à la Vice-Présidence du CESE en juillet 2016 et aux Vice-présidences de Julien Blanchet et de Bertrand Coly dans deux formations de travail, et souligne le travail mené par ses conseiller·ère·s (7 travaux rapportés durant la mandature 2010-2015 et 8 depuis 2015), et ce, malgré les seuls cinq sièges qui leur sont réservés. Le groupe des organisations étudiantes et mouvements de jeunesse se félicite de cette élection qui va dans le sens d’une plus grande participation des jeunes à l’élaboration des politiques publiques.

 

Emelyn Weber, un engagement en faveur de l’égalité femmes/hommes

Emelyn Weber a 25 ans et représente la Jeunesse Ouvrière Chrétienne (JOC) et le Forum Français de la Jeunesse (FFJ) au CESE. Engagée depuis ses 14 ans à la JOC, elle a présidé la fédération de Metz jusqu’en 2017. Son engagement pour l’égalité femmes/hommes est né de son travail dans les milieux ouvriers et populaires, où les femmes subissent une double peine : la précarité et la discrimination. Cet engagement s’est renforcé au fil des années et s’est concrétisé notamment dans l’avis qu’elle a co-rapporté sur les demandeur·euse·s d’asile dans l’Union européenne dans lequel les violences sexo-spécifiques subies par les femmes migrantes ont fait l’objet d’une attention particulière.

 

Une volonté de renforcer les actions de la Délégation aux Droits des Femmes et à l’Égalité

Durant son mandat, Emelyn Weber souhaite d’abord que les efforts déjà réalisés pour étudier les situations que vivent les femmes dans l’ensemble des travaux du CESE soient confortés, de façon à ce que le CESE soit un réel moteur institutionnel dans la prise en compte de l’égalité entre les femmes et les hommes dans l’élaboration des politiques publiques. Elle a également à cœur de pérenniser et de renforcer les actions de communication, de formation et de partenariats menées par la Délégation, véritables leviers de la prise en compte des femmes, dans un contexte de réforme du Conseil.

 

 Retrouvez le communiqué en PDF ici 

 

Contact presse :

Morgane Hiron – Collaboratrice du groupe des organisations étudiantes et mouvements de jeunesse du CESE

Morgane.hiron@lecese.fr  – 01 44 43 64 41

Le FFJ fête ses 6 ans !

Le 20 juin 2018 marque les 6 ans d’existence du Forum Français de la Jeunesse (FFJ) !

Depuis sa création en 2012, le FFJ réunit les principales organisations de jeunes nationales en ayant pour objet la représentation des jeunes par eux-mêmes ! Ce sont 16 organisations qui font vivre le FFJ et qui permettent à l’association d’être un véritable carrefour de l’engagement, un défenseur et un promoteur de la participation des jeunes dans la société.

En 6 ans, le FFJ a conduit de nombreux travaux pour renforcer la reconnaissance de la parole des jeunes dans le débat public et l’année 2018 sera une année riche puisque l’événement « Europe : les jeunes entrent dans le débat ! » des 26 et 27 mai 2018 a lancé le coup d’envoi de notre campagne « Les jeunes (re)font l’Europe » qui sera menée tout au long de l’année jusqu’aux élections européennes de 2019 !

 

 Bon Anniversaire au FFJ ! 

 

Et pour l’occasion, nous mettons en lumière nos membres et l’engagement divers de tout·e·s ces jeunes qui animent le Forum et qui sont la preuve de l’engagement réel des jeunes en France. 

Retrouvez le Guide « Jeunes et engagé·e·s »  qui fait un état des lieux de l’engagement des jeunes en France et qui vous présente les 16 organisations membres du FFJ, où cet engagement est possible au quotidien.

« Service national universel : comprendre, débattre, se positionner » communiqué du FFJ et du Cnajep

 

Paris, le 8 juin 2018

Emmanuel Macron, en tant que candidat puis en tant que Président de la République a affirmé à plusieurs reprises sa volonté d’instaurer un Service national universel obligatoire (SNU). Depuis un an, les expressions politiques et les informations médiatiques se multiplient et créent un grand flou sur les objectifs fondamentaux de ce projet de SNU et les besoins auxquels il répond, ou encore le public à qui il s’adresse.

Le Cnajep, Comité pour les relations nationales et internationales des associations de jeunesse et d’éducation populaire, et le FFJ, Forum français de la jeunesse se sont saisis de ce sujet dès le départ regardant avec sérieux ce projet qui impacterait la jeunesse.

La contribution au débat du Cnajep apporte des points de vigilance à ce projet, pose des questions et réaffirme que tout projet pour les jeunes doit leur être utile, doit affirmer la confiance et l’intérêt qui leur sont portés. Oui, il faut investir mais investir vraiment dans la jeunesse !

La tribune du FFJ souligne qu’offrir comme seul horizon aux jeunes un SNU obligatoire ne permettra pas de créer un cadre propice au volontariat, à l’engagement et à la participation des jeunes en France. À l’heure d’une politique de réduction de la dépense publique, est-il pertinent d’engager des sommes colossales dans un dispositif à l’opposé des aspirations des jeunes ?

Aujourd’hui, le FFJ et le Cnajep pensent qu’il est urgent de faire un point sur ce que nous savons vraiment de ce projet pour mieux comprendre les enjeux, en débattre dans nos associations et avec d’autres, afin de mieux se positionner dans le débat.

Depuis septembre 2017, les institutions se sont saisies de ce projet remettant au Président de la République leur avis : retrouvez l’ensemble de ces travaux et découvrez « Ce qu’ils en pensent ».

À venir : un point sur « Ce qui existe déjà »

Et surtout parlons-en !

>> Consulter le communiqué en PDF <<

* * *

Contact Cnajep :

Audrey Baudeau

01 40 21 14 21 – 06 77 14 75 96

cnajep@cnajep.asso.fr

 

Contact FFJ :

Anthony Ikni

06 75 33 94 44

info@forumfrancaisjeunesse.fr

 

Comité pour les relations nationales et internationales des associations de Jeunesse et d’Education Populaire, le Cnajep est la coordination des organisations de jeunesse et d’éducation populaire regroupant plus de 70 organisations nationales qui œuvrent au quotidien, avec et pour toutes et tous, sur tout le territoire autour de projets éducatifs, culturels, artistiques, sportifs et citoyens.

www.cnajep.asso.fr 

Le Forum français de la jeunesse (FFJ), créé en juin 2012, vit par la volonté des principales organisations gérées et animées par des jeunes : celle de voir, en France, la jeunesse prendre la parole afin de faire avancer le débat public.

www.forumfrancaisjeunesse.fr

Tweets

Newsletter

Contact