Proposer un article
  • Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

Le CESE organise une séance plénière exceptionnelle sur la lutte contre la pauvreté

Le Conseil économique social et environnemental organise, le 14 février à partir de 14h30, à l’occasion du 30ème anniversaire de l’avis de Joseph Wresinski « Grande pauvreté et précarité économique et sociale » une séance plénière exceptionnelle sur la lutte contre la pauvreté. 

À l’occasion de cette séance plénière, le CESE rappellera l’impact de ce texte fondateur dans la lutte contre la pauvreté et proposera un état des lieux des préconisations qu’il contenait. La feuille de route est claire : la lutte contre la pauvreté doit être portée au cœur des préoccupations citoyennes car celle-ci est le combat de tou.te.s, et les solutions doivent être pensées et mises en œuvre avec les personnes qui en sont victimes.

tweet-image

Au programme de cette plénière :

  • 14h30 : Introduction par Patrick Bernasconi, Président du CESE
  • 14h45 : Retour sur la genèse de l’avis de Joseph Wresinski avec des ancien.ne.s conseiller.ère.s du CESE mais aussi avec les personnes vivant dans la pauvreté qui ont participé à son élaboration
  • 15h05 : Quel impact a eu l’avis et les suivants sur les politiques publiques françaises, européennes ou internationales dans les domaines du logement, de la santé et de la protection sociale, du travail, de l’éducation et de la culture, ou de l’environnement et sur les évolutions attendues par la société civile ?
  • 15h45 : Vote de la résolution du CESE portant sur la grande pauvreté. Des lycéen.ne.s d’Aubervilliers ayant travaillé sur cette résolution feront part de leur réaction, ainsi qu’Aminata Koné, Présidente de la Section des Affaires Sociales
  • 16h25 : Conclusion par le Président du CESE

La plénière sera livetwittée via le compte @lecese. Vous pourrez également la suivre en direct sur notre site (ci-dessous) ou sur le site du CESE :

Soirée-débat du FFJ sur l’Éducation, l’orientation et l’insertion professionnelle des jeunes : on vous raconte !

Hier soir, s’est tenue à Paris la troisième soirée-débat organisée par le Forum Français de la Jeunesse. À l’occasion de cette soirée qui portait sur L’éducation, l’orientation et l’insertion professionnelle des jeunes, le FFJ a lancé son partenariat avec l’Unicef France pour la mobilisation citoyenne des jeunes dans le cadre des élections 2017 !

C3LMSpAWQAAhLTO

En introduction à la soirée, les représentant.e.s d’Unicef France ont présenté aux nombreux jeunes présents leur nouvel outil de mobilisation de la Jeunesse : U-Report, outil numérique, gratuit et anonyme, de mobilisation sociale pour les jeunes grâce à des sondages envoyés sur leurs smartphones.

L’association Jeunesse Ouvrière Chrétienne a ensuite présenté les résultats de sa grande enquête « Dignes et travailleurs » sur l’autonomie des jeunes ! 3.600 jeunes, âgés de 13 à 30 ans, ont participé à cette enquête : n’hésitez pas à en consulter les résultats ici !

C3HbwSuXgAQ4aHw

Lors de cette plénière d’introduction, le collectif « Arrêtez de nous mettre dans vos cases ! » est également venu nous parler de ses constats et de ses propositions pour la jeunesse. Une des propositions fortes du collectif : le RSA pour tous les jeunes dès 18 ans ! Nous avons visionné ensemble leur court-métrage :

Les participant.e.s se sont ensuite exprimé.e.s et interrogé.e.s au sein de trois groupes d’échanges portant sur : l’éducation, l’orientation et l’insertion professionnelle des jeunes. 

Au sein de ces groupes de discussions, de multiples acteurs tels que la Ligue de l’Enseignement, le Centre d’Information et de Documentation Jeunesse, le Syndicat Général de l’Éducation Nationale CFDT, CoJob, Apec, l’Union Nationale des Missions Locales ou encore Arthur Moinet et Eliott Nouaille, les auteurs de l’ouvrage « Alternative Lycéenne » sont venus partager leur expérience et alimenter les échanges.

 

 

 

Un temps de restitution collectif a permis aux participant.e.s d’avoir un bref compte-rendu de tous les débats de la soirée ! Merci aux rapporteurs qui se sont portés volontaires pour l’exercice !

Vous pouvez d’ores et déjà avoir un aperçu des propositions formulées par les jeunes selon les 3 sujets de la soirée :

► Éducation : https://youtu.be/SKbtmgDHKQo
Orientation : https://youtu.be/_NrOuPW5ajU
Insertion professionnelle : https://youtu.be/CPN7Y6rf2y8

 

Un grand merci à tous les jeunes venus prendre la parole, aux personnes ressources qui ont accepté notre invitation et à notre partenaire Unicef France, pour son accueil chaleureux et son aide précieuse ! Merci également aux volontaires du FFJ qui ont aidé à l’animation et à l’organisation de cette soirée !

Vous aussi, entrez dans le débat en formulant VOS propositions pour 2017 sur notre plateforme participative Bouscule La Politique et en devenant U-Reporteur.euse.s !

#LesJeunesFontLaPrésidentielle

[CP] Le Forum Français de la Jeunesse s’associe avec l’UNICEF France pour la mobilisation citoyenne des jeunes !

partenariat-FFJ-Unicef

En cette année d’élection présidentielle, l’UNICEF France et le Forum Français de la Jeunesse annoncent leur partenariat afin de renforcer la mobilisation des jeunes dans les débats citoyens lors de la campagne Présidentielle, grâce notamment au nouvel outil numérique d’expression des jeunes, U-Report d’UNICEF  et à la campagne du FFJ sur la place des jeunes dans la société.

PARIS, le 24 janvier 2017 – L’UNICEF France a officiellement lancé U-Report, le premier outil numérique, gratuit et anonyme, d’expression et de mobilisation des jeunes de 13 à 30 ans. Outil exceptionnel de recueil de la parole des jeunes sur smartphones, U-Report permet aux adolescent.e.s et aux jeunes adultes de s’exprimer, s’informer et se mobiliser sur des sujets les concernant.

L’objectif du partenariat entre l’UNICEF France et le Forum Français de la Jeunesse vise à allier les forces de ces deux organisations, qui défendent et promeuvent la parole et les intérêts des jeunes, notamment en exploitant l’outil numérique U-Report et les outils de la campagne sur la place des jeunes du FFJ, pour participer aux débats citoyens durant la campagne Présidentielle 2017.

« Les Jeunes font la Présidentielle »

Réputé pour son rôle majeur dans la mobilisation citoyenne des jeunes en tant qu’institution nationale de consultation, de débats et de représentation de la voix des jeunes en France, le Forum Français de la Jeunesse exploitera les sondages réalisés grâce à U-Report, pour enrichir sa campagne #LesJeunesFontLaPrésidentielle, organisée d’octobre 2016 à juin 2017 et son site collaboratif www.bousculelapolitique.fr.

La troisième soirée-débat du FFJ est organisée le jeudi 26 janvier 2017 à 18h30 dans les locaux de l’UNICEF France à Paris. Gratuit, l’événement a pour thème : « Éducation, orientation, insertion professionnelle des jeunes ».


Inscrivez-vous et retrouvez toutes les informations sur la soirée-débat ici.

Retrouvez plus d’informations sur l’outil U-Report ici.

ffj_motif

Retour sur la restitution de l’avis sur la place des jeunes ruraux.ales au CESE !

Mercredi 11 janvier, le FFJ était présent au Conseil économique, social et environnemental pour assister à la restitution de l’avis « Quelle place pour les jeunes dans les territoires ruraux ? », co-rapporté par Bertrand Coly (représentant du MRJC et du FFJ au CESE) et Danielle Even (conseillère du groupe de l’agriculture). Les deux rapporteur.e.s ont proposé des réponses aux questions suivantes :

  • Qui sont les jeunes ruraux.ales et comment vivent-ils.elles ?
  • Comment améliorer leur qualité de vie ?
  • Comment les considérer comme des acteur.trice.s à part entière des territoires ?

Ils ont ainsi expliqué que les jeunes sont 1,6 M de 15 à 29 ans à résider dans l’espace à dominante rurale, qui accueille 18 % de la population. Ces jeunes s’orientent davantage dans la voie professionnelle que les jeunes urbain.e.s et font en moyenne des études supérieures plus courtes.

Les jeunes ruraux.ales entrent plus tôt sur le marché du travail. Selon le CREDOC, 59 % des jeunes ruraux.ales ont un emploi (contre 49 % des jeunes urbain.e.s) et les catégories ouvrier.e.s et employé.e.s y sont surreprésentées. Pourtant, 24,4 % des jeunes de 18-24 ans sont ni en emploi, ni en formation dans ces cantons très peu denses, contre 20,8 % des jeunes urbain.e.s.

Les inégalités femmes/hommes sont aussi plus marquées dans ces territoires. En effet, que ce soit dans les études, les loisirs ou la vie familiale, la division des rôles sociaux y est plus genrée qu’en zones urbaines. 61% des demandeur.euse.s d’emploi de moins de 25 ans en Zones de revitalisation rurale sont des femmes.

Enfin, dans les territoires ruraux, 92% des jeunes n’ont pas confiance en la politique et 7 élu.e.s sur 10 ne font pas de la jeunesse leur priorité, contre 1 sur 10 en zones urbaines.

Trois préconisations ont été mises en exergue par les conseiller.e.s du CESE : 

  1. L’instauration d’une compétence « Jeunesse » obligatoire dans les communauté de communes ;
  2. La création de « campus ruraux » de projet pour développer les projets des jeunes ;
  3. La création d’un « pacte jeunes ruraux » via les contrats de ruralité autour de 5 thématiques (égalité femmes/hommes, accès à la formation, accès au logement, accès à la mobilité physique, accès à la santé).

Deux jeunes porteuses de projet, Mylène Osmond et Tonya Courselle sont venues prendre la parole pour conclure la restitution, interpellant Patrick Kanner, Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports : « Faites confiance aux jeunes, on peut être acteurs de nos territoires ! »

L’avis a finalement été adopté à l’unanimité par les 178 votant.e.s ! 

Retrouvez le compte-rendu du CESE

Quelle place pour les jeunes dans les territoires ruraux ?

Suivez en direct la présentation de l’avis du Conseil Economique Social et Environnemental (CESE) sur les jeunes ruraux ! Cet avis sera présenté par Bertrand Coly, représentant du MRJC et du FFJ au CESE, en présence de Patrick Kanner, Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports.

Friends Selfie In The Nature

Quelle place pour les jeunes dans les territoires ruraux ? Réponse demain à partir de 14h au CESE ! La 3ème Assemblée de la République a été saisie par le Premier Ministre en juillet dernier pour rendre un avis sur ce sujet. C’est Bertrand Coly, représentant du MRJC et du FFJ au CESE qui co-rapporte l’avis avec Danielle Even, conseillère du groupe de l’agriculture. Les deux conseiller.e.s présenteront leurs préconisations pour améliorer la qualité de vie des jeunes dans les territoires ruraux mais aussi pour leur donner plus de place dans les politiques publiques et leur élaboration. Plus d’informations sur cet avis ici !

  • Le CESE c’est quoi ? Le CESE est la 3ème Assemblée de la République Française. Elle représente la société civile organisée : syndicats de salarié.e.s, d’employeur.euse.s, associations environnementales, professions libérales, représentant.e.s de l’agriculture, de la mutualité, associations de familles, artisanat etc.. et les organisations étudiantes et mouvements de jeunesse. Cliquez ici pour une vidéo explicative de 2 minutes.
  • Le CESE ça sert à quoi ? Le CESE conseille le Gouvernement, l’Assemblée Nationale et le Sénat sur les politiques publiques. Il produit environ 40 rapports par an dans lesquels des préconisations sont données pour améliorer les politiques publiques et les évaluer.
  • Le FFJ et le CESE, c’est quoi le lien ? Depuis 2010, les organisations étudiantes et les mouvements de jeunesse sont représentés au CESE. Le FFJ, par sa représentativité, siège au CESE depuis novembre 2015. C’est Bertrand Coly et Emelyn Weber qui en sont les représentant.e.s.

Suivez en direct la restitution sur notre site demain à partir de 14h00 :

[Offre d’Emploi] Chargé.e de développement du Forum Français de la Jeunesse

ffj_slogan


PROFIL DE POSTE – CHARGÉ.E DE DÉVELOPPEMENT

Association créée en juin 2012, le Forum Français de la Jeunesse rassemble les principales organisations nationales gérées et animées par des jeunes. Par-delà leurs divergences, ces structures sont convaincues qu’accorder une meilleure place aux jeunes au sein de notre société est un impératif démocratique. Ainsi, le Forum Français de la Jeunesse se veut un espace de représentation des jeunes par eux-mêmes mais également d’échange et de travail sur l’ensemble des enjeux que traverse notre société. Dans le cadre de ses activités, le Forum Français de la Jeunesse recrute un.e chargé.e de développement.

Missions :

Sous l’autorité de la Déléguée générale et du Comité d’animation de l’association et en lien avec son Conseil d’administration, le/la chargé.e de développement a pour missions :

1. Renforcer et assurer le suivi des partenariats financiers : rédaction des dossiers de demandes et bilans de subventions et gestion de leur utilisation, recherche de nouveaux partenaires.
2. Coordonner et animer le développement d’un travail commun entre les organisations de jeunes, au sein des régions françaises, par la mobilisation de celles-ci et des partenaires autour de cette dynamique.
3. Développer la représentation de l’organisation à l’étranger : animation des partenariats existants, création de nouveaux partenariats avec les acteurs européens et internationaux de jeunesse.
4. Participer à la mise en place des actions du Forum Français de la Jeunesse en collaboration avec la Déléguée générale (communication, événements, projets, etc.).

Profil recherché :

– Formation supérieure. Bonne maîtrise orale et écrite de l’anglais indispensable.
– Vous avez fait la preuve de votre maîtrise du portage de projet et de gestion. Une expérience avérée dans la levée de fonds est indispensable.
– Jeune diplômé.e ou disposant d’une première expérience professionnelle, vous vous intéressez aux enjeux actuels de jeunesse et appréciez le travail au sein d’une association jeune et dynamique.
– Expérience de la vie associative et une bonne connaissance du tissu associatif jeune et des institutions publiques sont des atouts.
– Rigueur, autonomie, bon relationnel, compétences organisationnelles et capacité à travailler en équipe sont les qualités indispensables pour réussir dans cette mission.

Poste proposé :

– Lieu de travail : Pantin (Eglise de Pantin). Déplacements réguliers sur Paris, en régions et occasionnels à l’étranger.
– Contrat à durée indéterminée (CDI) à temps plein. Travail occasionnel en soirée.
– Statut agent de maîtrise – groupe D de la convention collective de l’animation (24 000 € bruts annuels selon profil) + titres déjeuner + 50 % du titre de transport + 50% mutuelle

Poste à pourvoir en février 2017 ǀ Date limite des candidatures dimanche 29 janvier 2017
Envoyer CV et lettre de motivation à Mme Milena Lebreton-Chebouba, Déléguée générale, à :

info@forumfrancaisjeunesse.fr

Téléchargez ici l’offre d’emploi

ffj_motif

Tweets

Newsletter

Contact