Plan Priorité jeunesse : 3 ans après, les associations dressent leur bilan

UN CAP A CLARIFIER, UNE MÉTHODE A STRUCTURER

Trois ans après le lancement du plan priorité jeunesse, un collectif d’organisations de jeunes, de jeunesse, d’éducation populaire et d’insertion dressent le bilan d’une politique gouvernementale qui ne répond que partiellement aux besoins et aspirations des jeunes.

Alors que se tient le Comité interministériel de la jeunesse ce 3 juillet, ces organisations ont rassemblé leur expertise et leur évaluation du plan priorité jeunesse dans un rapport alternatif.

TÉLÉCHARGER LA SYNTHÈSE DU RAPPORT

Alors que la jeunesse était la priorité du quinquennat, elles rappellent l’urgence de la situation :

<