Le FFJ était présent à la Conférence Européenne de la Jeunesse à Vienne !

Le Forum Français de la Jeunesse participe depuis 2014, aux côtés du CNAJEP, aux Conférences Européennes de la Jeunesse ! Cette conférence marquait la troisième et dernière étape du 6e cycle de Dialogue Structuré (DS) et s’est tenue à Vienne en Autriche. Le DS est un processus de 18 mois permettant le dialogue entre les jeunes européen·ne·s et les institutions européennes. Retrouvez plus d’infos sur le DS ici.

Dimitri Champion, représentant une nouvelle fois le FFJ au sein de la délégation française, s’est donc rendu à Vienne les 2, 3 et 4 septembre 2018, accompagné de Sarah Moinet et Fannie Cassé, représentantes du CNAJEP.

Il nous fait partager à nouveau son expérience et ses impressions après ces trois jours de rencontres et d’échanges, partagé entre frustrations et espoirs :

« Alors qu’en Bulgarie nous avions travaillé sur les Youth Goals, mais qu’on nous demandait de rester très génériques car ils devaient être précisés en Autriche, on nous a annoncé que nous n’irions pas plus loin ici. Qu’il fallait plus considérer ses objectifs comme une trame et que nous devions travailler à comment convaincre les décideur·euse·s de l’adopter. […] La dernière  journée s’est conclue par un discours plutôt inspirant du président autrichien, faisant la part belle aux encouragements plutôt qu’aux leçons. Il a aussi été dévoilé que le but des prochains cycles de dialogue structuré, jusqu’en 2030, serait de travailler sur les différents Youth Goals en les isolant par un ou par deux. » 

 

 

Des échanges en profondeur avec de nombreux dirigeant·e·s politiques dont Tibor Navracsics, Commissaire européen à l’éducation, à la culture, la jeunesse et à la citoyenneté, des ministres de la jeunesse de différents pays ou encore pour représenter la France, l’Ambassadeur de France en Autriche, ont tout de même permis d’ouvrir quelques beaux débats, comme par exemple, autour de la question du vote à 16 ans.

C’est donc mitigé·e·s que les délégué·e·s de jeunes sont reparti·e·s, réalistes vis à vis des difficultés  auxquelles ils et elles sont confronté·e·s pour qu’une réelle stratégie soit mise en place, mais également conscient·e·s de la réelle volonté des jeunes de s’investir pour faire vivre leurs droits !

Dimitri Champion conclue donc son récit par cette phrase : « A nous désormais de faire vivre ce dialogue structuré à l’échelle française et de nous appuyer sur ces Youth Goals pour ouvrir de nouveaux possibles aux jeunes. La route sera longue, semée d’embûches mais la bataille pour les droits des jeunes continue ! »

 

Retrouvez le compte rendu complet de Dimitri Champion

Les 11 Objectifs jeunesse sont quant à eux disponibles ici !

Tweets

Newsletter

Contact