Entendons leurs cris

Dans le cadre de la campagne « Entendons leurs cris », UNICEF France et le collectif Nous Toutes publient une tribune dans Le Parisien co-signées par plusieurs organisations dont le FFJ.

Elle est adressée directement aux enfants et adolescent·e s victimes ou témoins de violences pour les encourager à contacter le 119. Des enfants souffrent mais leurs cris ne sont pas entendus. Nous voulons rappeler aux enfants qu’ils ont des droits, dont celui d’être protégés, et diffuser les numéros d’urgence contre les violences faites aux enfants : le 119

Nous sommes dans la 8ème semaine de confinement, 80% des violences faites aux jeunes ont lieu dans leurs familles. La semaine dernière le nombre d’appels au 119 à bondi de 89%, la situation est urgente et les chances qu’habituellement les enfants ont pour se confier à une personne extérieure sur leur situation sont réduites à néant. Les numéros d’urgences sont l’unique solution et le FFJ tient à poursuivre cette sensibilisation auprès d’un maximum de jeunes. 

Les cris des enfants doivent être entendus par tous et de toutes. Nous vous demandons de signaler au 119 tout doute concernant les violences, physiques, psychologiques ou sexuelles, dont des enfants pourraient souffrir. On ne le dira jamais assez : mieux vaut signaler, au risque de se tromper, plutôt que de laisser un enfant en danger.

>> Retrouvez la tribune sur le site du Parisien <<

Tweets

Newsletter

Contact